Hollande et les jeunes : des apprentis qui « ne coûteront rien » et pourront être utilisés sur des « machines dangereuses »

30 Avril 2015 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Jeunes 15

Hollande et les jeunes : des apprentis qui « ne coûteront rien » et pourront être utilisés sur des « machines dangereuses »

PCF 15 et JC 15, 29 avril 2015

Décidément, François Hollande a une façon spéciale de faire le choix de la jeunesse.

Le 2 mai entreront en vigueur deux décrets concernant les apprentis âgés de moins de 18 ans, promulgués au nom du « choc de simplification », suivant les instructions du Medef.

Désormais, ces apprentis pourront être « affectés à des travaux temporaires en hauteur » sans que l’entreprise ait mis en place, comme elle y était obligée jusqu’à présent de « protection collective ». Le deuxième décret autorise les patrons à utiliser les apprentis sur des « machines dangereuses » et au « montage et démontage d’échafaudages » sur simple déclaration à l’inspection du travail. Jusqu’à présent l’autorisation de cette dernière était nécessaire.

Cerise sur le gâteau pour les patrons, Hollande leur a promis qu’à l’avenir les « appentis de moins de 18 ans » ne leur coûteraient plus rien, que la collectivité prendrait en charge à leur place les salaires et cotisations sociales.

Autrement dit, Hollande fourni aux patrons une main d’œuvre jeune, gratuite et corvéable à merci ! Cool !

Face à ce retour en arrière, la Jeunesse communiste de Paris 15 alerte les lycéens des lycées professionnels et technologiques et les informe de leurs droits restants, à faire appliquer avec les salariés plus âgés dans les entreprises où ils sont en alternance. Notamment, comment exiger « les équipements de protection individuelle » encore prévu par le Code du travail ou recourir à l’inspection du travail.

« Jeune travailleur, connais tes droits et défends-toi ! » titre la JC du 15ème.

Hollande et les jeunes : des apprentis qui « ne coûteront rien » et pourront être utilisés sur des « machines dangereuses »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article