Si Mme Hidalgo continue à soutenir le plan Hirsch contre les agents et les patients: au moins qu’elle ait le courage politique de le dire publiquement!

30 Mai 2015 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Santé - hôpital - assurance maladie

Si Mme Hidalgo continue à soutenir le plan Hirsch contre les agents et les patients: au moins qu’elle ait le courage politique de le dire publiquement!

La nomination de Hirsch par Hollande fin 2013 était destinée, outre à aggraver la politique d’austérité, à aider la réélection la gauche « plurielle » derrière Anne Hidalgo aux municipales à Paris. Elle a servi à désamorcer le mouvement de protestation contre la fermeture programmée de l’Hôtel-Dieu.

Un an plus tard, le pot-aux-roses se vérifie. Seule une partie infime de l’Hôtel-Dieu sera maintenue, et encore, au prix de la fermeture scandaleuse de l’hôpital du Val-de-Grâce. Dans le même temps, dans le nord de Paris, Hirsch programme maintenant la liquidation des hôpitaux Bichat (Paris 18ème) et Beaujon (Clichy), sans doute aussi d’une partie de Lariboisière (Paris 10ème) pour financer un nouvel « Hôpital nord », l’opération se soldant par la suppression de 600 lits !

Que pense Anne Hidalgo de la politique de Martin Hirsch ? Depuis le début de la mobilisation des agents hospitaliers, elle est étonnamment silencieuse. Elle est pourtant présidente du Conseil de surveillance de l’Assistance publique… La réunion du Conseil de Paris des 26, 27 et 28 mai aurait dû être l’occasion de lui demander ! Mais les questions de santé ont été renvoyées à la fin de l’ordre du jour, après la manifestation à proximité de l’Hôtel de Ville. Aucun élu de l’exécutif n’est allé à la rencontre des grévistes. L’adjoint EELV d’Hidalgo à la santé a repris, mot à mot, le discours fallacieux et méprisant de Martin Hirsch. CE N’EST PAS CE QUE LES PARISIENS, LES HOSPITALIERS ATTENDENT D’UNE MUNICIPALITE DE « GAUCHE »

 

Si Mme Hidalgo continue à soutenir le plan Hirsch contre les agents et les patients: au moins qu’elle ait le courage politique de le dire publiquement!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article