Temps de travail : la véritable semaine de 35 heures est toujours à conquérir !

3 Mai 2015 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Actualités - Alternative politique

(PCF Paris 15 - dans le tract diffusé pour le 1er mai 2015)

La durée de travail moyenne hebdomadaire effective des salariés à temps plein était en 2012 de 39,4 heures (INSEE), pratiquement la même qu’avant les lois de 1999/2000.

Ce que nous avions dénoncé s’est produit. Les lois Aubry ont échangé des avantages précaires pour une partie des salariés contre des cadeaux inédits au patronat en termes de « modération » des salaires, d’annualisation du temps de travail, d’exonération de cotisations sociales patronales aux dépens des dépenses publiques et sociales (20 milliards d’euros par an). La hausse de la productivité (plutôt de l’exploitation) a avalé le bénéfice des salariés dont la tâche n’a pas été diminuée. Les embauches n’ont naturellement jamais été au niveau. Elles ont renforcé également l’intégration des organisations syndicales à un cadre de collaboration de classe, de « négociations ». Comme prévu, la droite n’a eu qu’à en rajouter et à diminuer les heures supplémentaires. Evidemment, nous dénonçons et combattons les remises en cause des avantages restants octroyés en 2000, comme les jours de RTT où les tableaux à l’hôpital public. Mais, aujourd’hui, la revendication de la semaine de 32 heures, justifiée immédiatement dans certaines industries (3X8), doit se combiner avec le maintien de la revendication de la véritable semaine de 35 heures. Et la dénonciation des exonérations de cotisations patronales, plus important transfert du salaire socialisé vers les profits, effectué par la « gauche plurielle », avant le « Pacte de responsabilité » de Hollande et Valls. Les 35 heures : toujours à conquérir !

 

Temps de travail : la véritable semaine de 35 heures est toujours à conquérir !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article