Non à des services postaux au rabais dans les supermarchés ! Défendons nos bureaux de poste de plein exercice !

29 Mars 2017 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème

Non à des services postaux au rabais  dans les supermarchés ! Défendons nos bureaux de poste de plein exercice !

PCF Paris 15, 28 mars 2017 

Mercredi 29 mars 2017 sera inauguré un « point de service La Poste relais » dans le supermarché « My Auchan », 327 rue de Vaugirard. C’est une véritable provocation. Les vrais bureaux de poste Paris-Convention et Paris-Volontaires se trouvent respectivement à 170 mètres et à 850 mètres. Il est clair que, dans l’esprit de la direction de La Poste, ce « relais postal » prélude la fermeture de l’un de ces bureaux de plein exercice – du moins de son activité courrier. Déjà, habitants et salariés du 15ème, nous sommes touchés par la fermeture du bureau de la Tour Montparnasse et celle des activités courrier du bureau de Paris-Plaisance (à la limite 14/15ème).

Depuis des années, nous avons dénoncé la liquidation du réseau national des bureaux de Poste et de l’atout unique que son maillage représente pour le service public et le pays. Déjà 8000 bureaux sur 17000 ont été fermés, avec des activités très partiellement reprises par des agences communales ou des commerces privés. La Poste a prétexté qu’en zone rurale, dans les bourgs, il n’y avait pas assez d’usagers. Maintenant, elle applique la même casse dans les grandes villes. Dans le 15ème, il y a un bureau pour 20.000 habitants et 12.000 salariés. Ce n’est pas un désert humain!

Dans un « relais postal », les usagers n’auront accès qu’aux prestations basiques. Les conditions d’accueil et de confidentialité (ex : retrait des recommandés) seront dégradées. Pour les prestations plus pointues, comme l’envoi des recommandés, il faudra aller plus loin, faire la queue plus longtemps, ou se débrouiller laborieusement soi-même sur internet.

Mais ce qui compte pour la direction de La Poste, c’est de supprimer des emplois et de réaliser de juteuses cessions immobilières. Pour Auchan, Franprix ou Carrefour, les « relais postaux » sont « tout bénef ». Ils permettent de toucher une redevance, d’attirer le chaland. Les personnels, les caissières, non formés, subissent, quant à eux, l’alourdissement de la charge de travail, les réclamations.

Ce qui compte aussi pour le PDG de La Poste, M. Wahl, c’est de dégager du cash en France pour gagner « des parts de marché » en Europe, en Inde ou en Chine (interview dans le JDD du 05/11/16). Les activités à l’étranger, dans 40 pays, représentent déjà 20% du chiffre d’affaires. N’importe quoi !

La fermeture des bureaux rentre bien dans une politique globale, tout à la fois de sape du service public, de recherche du profit financier et de privatisation. Les gouvernements successifs en portent toute la responsabilité. L’hypocrisie d’un Hollande et de bien d’autres, qui pétitionnait, en 2009, contre la transformation de La Poste en société anonyme, est avérée.

Pour la défense du service public postal, des dizaines de luttes locales ont lieu chaque semaine, animées par les syndicats ou des associations d’usagers, pour la distribution, le tri, la présence postale. Contre la fermeture des bureaux de Poste, le rapport de force permet d’obtenir localement des victoires. Dans le 19ème, la fermeture du bureau Curial-Crimée est, pour l’instant, empêchée.

Les fermetures de bureaux suivent une longue politique larvée de sape, de suppressions de poste et de prestation, de mise en place d’automates abscons, souvent en panne, de restructurations absurdes des espaces. Le bureau Paris-Plaisance a été refait 3 fois en 8 ans (qui s’est mis l’argent dans les poches ?) pour mieux être abandonné en 2017 ! Dans le 15ème, une importante lutte, avec des milliers de pétition a permis la sauvegarde du bureau de Beaugrenelle, attaqué de plus par les promoteurs, mais dans des conditions d’exiguïté et de loyer non-satisfaisantes. La menace persiste sur Beaugrenelle, comme sur Convention et Volontaires et sur tous les bureaux du 15ème.

Communistes, nous appelons à la vigilance et à la lutte préventive. Interpelons nos élus ! Il est incroyable que la municipalité du 15ème (droite) annonce, sur son site, l’inauguration du « relais postal » d’Auchan. Exigeons sa suppression immédiate ! Exigeons le maintien et le renforcement des bureaux de Poste Convention et Volontaires et de tous les bureaux du 15ème ! Argumentons pour le l’extension des activités des vrais bureaux de Poste (ex : colis).  

Et plus que jamais, disons NON à l’application des directives européennes de mise en concurrence et de casse des services publics ! OUI au retour aux grands monopoles publics nationaux comme celui de La Poste !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article