PCF PARIS 15 - INVITATION - Nos positions de ruptures avec l'UE du capital dans le contexte du brouillage idéologique de la campagne électorale

31 Mars 2017 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème

PCF PARIS 15 - INVITATION - Nos positions de ruptures avec l'UE du capital dans le contexte du brouillage idéologique de la campagne électorale

PCF PARIS 15 - INVITATION - Nos positions de ruptures avec l'UE du capital dans le contexte de brouillage idéologique de la campagne électorale

2017 : année d’illusions électorales et

de manœuvres politiciennes…

 

RENCONTRE PUBLIQUE , samedi 1er avril 2017, à 10h45,

au 61 rue Violet, Paris 15ème (métro Emile Zola ou La Motte-Piquet)

· Campagne des présidentielles: ne nous laissons pas voler les débats de fond, élevons la riposte à la politique du capital pour après le scrutin!

· Nécessaires ruptures avec l’Union européenne et l’euro: positions communistes en débat

 

Table de livres et de matériel de propagande. Petit buffet.

Infos: pcfpais15@orange.fr

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

SNOWDEN 24/04/2017 00:17

Pierre Laurent le vendu à la droite du PS appelle à voter Macron alors que le résultat n'est pas connu.

SNOWDEN 23/04/2017 10:42

Cette élection c'est la grande illusion (pensons au chef d’œuvre de Renoir réalisé à l’époque ou le PCF était encore communiste):
Une ultralibérale fasciste (Le Pen) qui ne fait passer pour la passionaria des ouvriers (elle sait qu'elle ne sera pas démasquée par un PCF et une CGT payés par l'UE pour devenir bobos défenseurs de l'UE et du marché comme le sieur Wurtz grassement retraité du parlement européen et qui chaque semaine dans l'HD défend son employeur. Le Pen fera exactement la même politique que Trump (ultralibéral et pro finance mafieuse anti-classe ouvrière, raciste et impérialiste pro-US à l’extérieur).
Un arriviste Mitterrandien (Mélenchon) du PS qui ne pense qu’à achever le travail en tuant le PCF, tâche d’autant plus facile que le PCF n’est plus communiste ni même marxiste et facilement manipulable
Un social-démocrate atlantiste qui propose de remettre en cause la valeur travail (Hamon) pour le bonheur du capitalisme mafieux
Un ultralibéral mafieux, le petit maquereau de la finance (Macron), soutenu par le Pétain+Louis XVI des années 2000 (Hollande) et toute la droite du PS, Hue et Braouezec, bien dans leurs camps (la boucle n’est pas encore bouclée pour ces 2 lascars qui pourront rejoindre la fifille)
Un ultralibéral corrompu (Fillon), soutenu par le Medef et tous les patrons du CAC 40 (comme Macron) dont le programme revient à revenir au 19e siècle (lui aussi sait que le PCF n’est plus communiste et donc il peut y aller…)
Deux groupuscules trotskistes (LO et NPA) partisans de la mondialisation et du libre échange international
Un homme issu de la droite de la droite (Asselineau) et qui dévoile la situation où se trouve la France, l’Europe et le monde mais qui reste un homme de droite anticommuniste.
Le reste est négligeable.

SNOWDEN 16/04/2017 17:01

Le gâteux de l'Huma Maurice Ulrich, invité par ses amis de LCI avec son compère droitier Olivier Mazerolle, s'élevé contre le complotiste Asselineau qui prône la sortie de la bouse mafieuse qu'est l'UE/EURO/OTAN. Et le gâteux Maurice Ulrich est contre le nucléaire civil comme Hamon, Poutou et Mélenchon, et contraire ment à la CGT (et on s'étonnera ensuite que Huma n’ait plus de lecteurs, avec de tels lascars invités par Bouygues sur LCI ce n’est pas étonnant
Maurice Ulrich comme l'Huma, adore l’UE/EURO/OTAN qui le nourrit, c’est normal.

SNOWDEN 15/04/2017 22:46

Regardez depuis RT le meeting à Marseille ce soirde l'excellent Asselineau:https://francais.rt.com/france/36905-francois-asselineau-meeting-Marseille

SNOWDEN 14/04/2017 20:29

Mélenchon est l'invité du JT de TF1 : il se vente d'avoir interdit l'Internationale dans ses meetings ainsi que les drapeaux rouge et le sigle du PCF.
Le Caudillo de la contrescarpe ( il vit avec une actrice célèbre qui a plus de vingt ans de moins que lui dans l'un des quartiers les plus chers de Paris, avecune retaite de sénateur de député Européens de plus de 10 000 euros par mis) marchr les pas de l'anticommuniste d'extrême droite Mitterrand et de son compère Hollande.
Il vise de terminer le travail de Mitterrand en tuant le PCF en espérant comme tout candidat du PS (ancien de l'OCI anticommuniste comme 50% des caciques du PS) en présentant 577 candidats sur 577 en mettant le paquet sur les 1à sortants PCF.