Pour le maintien définitif de la Bibliothèque Vaugirard: exigeons des garanties sur les moyens !

30 Mars 2009 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #15ème

En 2007, la mobilisation des organisations syndicales et des usagers a permis de sauver, une première fois, la bibliothèque Vaugirard. Les communistes du 15ème l’avaient soutenue et y avaient pris part.

 

La municipalité de Paris avait fini, quelques mois avant les élections municipales, par annoncer l’abandon de son projet de fermeture.

 

Depuis, tous les arguments défendus par les syndicats se sont vérifiés.

La bibliothèque Vaugirard est restée l’une des plus fréquentées de Paris, en rapport avec ses dimensions. Contrairement à ce que prétendait Christophe Girard, adjoint au Maire de Paris à la culture, l’ouverture de la médiathèque Yourcenar ne l’a pas vidée.

Et pour cause, le 15ème arrondissement compte 235.000 habitants, sans compter les salariés qui y travaillent, le quartier Lecourbe de l’ordre de 25.000, à moins de 10 minutes de la bibliothèque Vaugirard. La bibliothèque Vaugirard est un exemple d’équipement culturel de proximité répondant aux besoins de tous, retraités, salariés, enfants…

 

Pourtant, voilà que la menace revient, un an après les municipales. A nouveau, les organisations syndicales alertent usagers et élus. La bibliothèque Vaugirard pourrait fermer, sinon dans les mois qui viennent, d’ici la fin de l’année.

 

Les dénégations de la municipalité de Paris et des élus du 15ème qui la défendent (M. Alayrac au Conseil d’arrondissement du 2 mars) ne sont, malheureusement, pas vraiment rassurantes. Le cabinet du maire de Paris indique que : « si la fermeture devait se faire, ce ne sûrement pas en 2009 » (La Parisien du 18 mars). En 2010? 

Une chose est déjà actée : au Conseil de Paris de décembre 2008, a été votée la suppression de plusieurs postes budgétaires d’agents de Vaugirard.

 

Pour éliminer la bibliothèque Vaugirard, on commencerait par lui couper les moyens humains qui lui permettent de satisfaire les attentes des lecteurs? Nous refusons ce scénario.

 

Nous apportons à nouveau pleinement notre soutien aux agents des bibliothèques et à leurs organisations syndicales.

 

- Avec eux, nous exigeons que soient définitivement accordés les moyens humains et financiers garantissant la pérennité de la bibliothèque Vaugirard, que les postes budgétaires supprimés soient rétablis.

- Avec eux, nous contestons le choix de la municipalité de réduire au plan parisien de 30% les crédits d’acquisition de livres et de disques.

- Nous demandons des recrutements d’agents statutaires (et non des redéploiements d’un équipement à l’autre). A la médiathèque Yourcenar, le manque de personnel est si criant qu’il oblige à restreindre les horaires d’ouverture.

- Par ailleurs, les nombreux dysfonctionnements, révélant des erreurs de conception ou d’application dans un pays francophone, poussent aussi à revoir le nouveau système informatique « Vubis Smart » et le marché attribué en 2008 au prestataire privé anglo-saxon « Infor Library… ».

 

Les équipements culturels de proximité doivent être une priorité. Les bibliothèques municipales sont un outil indispensable et prioritaire de l’accès à la culture pour tous. Aucune restriction de l’offre n’est acceptable.

Paris a largement les moyens de financer le maintien et le développement de ses bibliothèques de proximité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article