Nous condamnons l’attribution au Dalaï-Lama de la qualité de « citoyen d’honneur de la Ville de Paris ».

5 Juin 2009 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Solidarité internationale

M. Tienzin Giatso, homme politique et dirigeant religieux du bouddhisme tibétain, plus connu sous la dénomination de Dalaï Lama, est en visite à Paris ces 6 et 7 juin 2009. Il doit y être honoré par la remise de la médaille de "citoyen d'honneur de la ville de Paris". Nous reproduisons ci-dessous notre déclaration d'avril 2008 dans laquelle nous exprimions notre opposition à cette décision de Bertrand Delanoë.

Nous condamnons l’attribution au Dalaï-Lama de la qualité de « citoyen d’honneur de la Ville de Paris ».

Le Conseil de Paris, réuni le 21 avril 2008, a décidé d’accorder le titre de « Citoyen d’honneur de la Ville de Paris » au Dalaï-Lama. Le vœu a été adopté à l’unanimité, mais seuls les élus des groupes PS et Verts ont participé au vote. Bertrand Delanoë est intervenu personnellement au conseil et dans les media pour le défendre.

Nous déplorons cet acte politique, par lequel le maire de Paris et la majorité municipale ont jugé bon d’hurler avec les loups et d’associer la Ville de Paris à la campagne médiatique contre le gouvernement chinois, orchestrée au niveau mondial par l’impérialisme occidental, au nom des « Droits de l’Homme », une nouvelle fois instrumentalisés en toute hypocrisie.

La montée de tensions, manifestée sur la question du Tibet et à l’occasion des Jeux olympiques, entre les grandes puissances capitalistes occidentales et le régime chinois révèle une situation complexe et évolutive.

L’explication de la non participation au vote du groupe UMP au Conseil de Paris par Jean-François Lamour en témoigne, allant jusqu’à citer un exemple de coopération harmonieuse entre Chinois et Tibétains.

Nous regrettons que les élus étiquetés PCF n’aient pas voté contre le vœu et se soient bornés à contester la personnalité du Dalaï-Lama tout en affirmant « comprendre et respecter »  la démarche du Maire et partager la condamnation de la Chine.

En lien, notre analyse sur le sujet.

PCF Paris 15

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Abdellah Ouahhabi 10/06/2009 00:33