Tract PCF RATP Bus distribué pendant la Fête de l'Huma sous notre stand commun

11 Septembre 2009 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #RATP

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jo Hernandez 21/09/2009 21:35

Contribution :Lors des deux réunions de la commission de transformation auxquelles j'ai assisté, Patrice Bessac nous a annoncé l'ouverture d'un site "Wiki" et notre travail dicté par "une feuille de route" devait être sur ce site avant le 15 août. En juillet, ne voyant pas arriver l'adresse du fameux " Wiki" j'ai téléphoné à Patrice pour la lui demander. Il ma répondu très sérieusement qu'il y avait un problème technique pour sa création. Une telle réponse, c'est prendre les camarades de la commission pour des idiots ou des malades mentaux. A ce jour, ce n'est à ma connaissance qu'une dizaine de camarades qui ont rendu leurs "devoirs de vacances". Patrice Bessac assisté de Pierre Laurent nous a indiqué qu'il devait y avoir un travail interactif entre les membres de la commission sous forme d’échanges, de compléments d'analyses etc. A la vue de ces éléments, la mise en place de cette commission est une vaste rigolade et ne sert uniquement qu'à amuser la galerie. Comment transformer, sans faire une analyse sérieuse de ce qui va bien ou mal dans le PCF. Une chose est certaine, La direction du PCF sous la Présidence de Robert Hue a cassé les structures de notre Parti (Cellules de quartier, cellules et sections d’entreprises), l'abandon du centralisme démocratique a ouvert la porte à des sociaux démocrates qui ont crées des courants à l'intérieur du Parti, ce qui a entraîné la situation que nous connaissons aujourd’hui. Des preuves ! Lors de notre dernier congrès des camarades se sont présentés sur des listes alternatives pour être élus au CN sans passer par les fédérations (et pas des moindres !). Pour notre fédération trois camarades étaient sur la liste de Marie-Pierre Vieux sans avoir été élus par la conférence fédérale. Lors de la première réunion de la commission j'avais indiqué qu'il fallait ouvrir dans le Parti un grand débat sur l'avenir du PCF avec tous les communistes et pas seulement quelques camarades tenant des postes à responsabilité. Il est nécessaire que la transformation de notre parti passe par une consultation nationale. C'est ce que j'ai essayé de faire dans ma fédération. J'ai demandé à tous les adhérents de s'exprimer sur la transformation du Parti et à ce jour un seul communiste a donné un avis sur les statuts du Parti. Peut être que les communistes ne voient pas la nécessité de transformer un parti communiste en un parti fourre tout. Dans la situation politique et sociale d'aujourd'hui les travailleurs, les salariés, les techniciens et cadres, les PME, ont besoin d'un parti Communiste qui s'organise dans les quartiers, les entreprises, les commerces, les services publics, pour combattre pied à pied le capitalisme dévastateur.
 A propos des rassemblements, des alliances avec les sociaux démocrates (PS-PG, alternatifs, verts et tous les autres) je citerai un passage de Karl Marx dans son manifeste : "En guise de drapeaux, ces messieurs agitaient la besace du prolétaire afin de rassembler le peuple derrière eux; mais, dès que le peuple les suivait, il apercevait les vieux blasons féodaux dont s'ornait leur derrière, il se dispersait avec de grands éclats de rire irrévérencieux» 
Redevenons le Parti de la classe des exploités, redevenons le parti des opprimés et des exclus. Redevenons un vrai Parti Communiste Français.
Redevenons un PCF qui ose  faire des propositions pour construire une nouvelle société".
Jo Hernandez
Fédération du PCF Tarn, membre de la direction fédérale, Secrétaire de la Section de l’Albigeois.

Jo Hernandez 21/09/2009 10:27





Bonjour,
Ci-dessous ma contribution au travail de la commission de transformation du PCF dont je suis membre .
.........................................................................................................................
Contribution :Lors des deux réunions de la commission de transformation auxquelles j'ai assisté, Patrice Bessac nous a annoncé l'ouverture d'un site "Wiki" et notre travail dicté par "une feuille de route" devait être sur ce site avant le 15 août. En juillet, ne voyant pas arriver l'adresse du fameux " Wiki" j'ai téléphoné à Patrice pour la lui demander. Il ma répondu très sérieusement qu'il y avait un problème technique pour sa création. Une telle réponse, c'est prendre les camarades de la commission pour des idiots ou des malades mentaux. A ce jour, ce n'est à ma connaissance qu'une dizaine de camarades qui ont rendu leurs "devoirs de vacances". Patrice Bessac assisté de Pierre Laurent nous a indiqué qu'il devait y avoir un travail interactif entre les membres de la commission sous forme d’échanges, de compléments d'analyses etc. A la vue de ces éléments, la mise en place de cette commission est une vaste rigolade et ne sert uniquement qu'à amuser la galerie. Comment transformer, sans faire une analyse sérieuse de ce qui va bien ou mal dans le PCF. Une chose est certaine, La direction du PCF sous la Présidence de Robert Hue a cassé les structures de notre Parti (Cellules de quartier, cellules et sections d’entreprises), l'abandon du centralisme démocratique a ouvert la porte à des sociaux démocrates qui ont crées des courants à l'intérieur du Parti, ce qui a entraîné la situation que nous connaissons aujourd’hui. Des preuves ! Lors de notre dernier congrès des camarades se sont présentés sur des listes alternatives pour être élus au CN sans passer par les fédérations (et pas des moindres !). Pour notre fédération trois camarades étaient sur la liste de Marie-Pierre Vieux sans avoir été élus par la conférence fédérale. Lors de la première réunion de la commission j'avais indiqué qu'il fallait ouvrir dans le Parti un grand débat sur l'avenir du PCF avec tous les communistes et pas seulement quelques camarades tenant des postes à responsabilité. Il est nécessaire que la transformation de notre parti passe par une consultation nationale. C'est ce que j'ai essayé de faire dans ma fédération. J'ai demandé à tous les adhérents de s'exprimer sur la transformation du Parti et à ce jour un seul communiste a donné un avis sur les statuts du Parti. Peut être que les communistes ne voient pas la nécessité de transformer un parti communiste en un parti fourre tout. Dans la situation politique et sociale d'aujourd'hui les travailleurs, les salariés, les techniciens et cadres, les PME, ont besoin d'un parti Communiste qui s'organise dans les quartiers, les entreprises, les commerces, les services publics, pour combattre pied à pied le capitalisme dévastateur.
A propos des rassemblements, des alliances avec les sociaux démocrates (PS-PG, alternatifs, verts et tous les autres) je citerai un passage de Karl Marx dans son manifeste : "En guise de drapeaux, ces messieurs agitaient la besace du prolétaire afin de rassembler le peuple derrière eux; mais, dès que le peuple les suivait, il apercevait les vieux blasons féodaux dont s'ornait leur derrière, il se dispersait avec de grands éclats de rire irrévérencieux» 
Redevenons le Parti de la classe des exploités, redevenons le parti des opprimés et des exclus. Redevenons un vrai Parti Communiste Français.
Redevenons un PCF qui ose  faire des propositions pour construire une nouvelle société".
Jo Hernandez
Fédération du PCF Tarn, membre de la direction fédérale, Secrétaire de la Section de l’Albigeois.