Bel hommage à Léo Figuères

12 Septembre 2011 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Histoire - Notre mémoire

Bel hommage à Léo Figuères

 

110912_figueres.jpgSamedi 10 septembre 2011, devant la mairie de Malakoff était rendu un hommage public à Léo Figuères, décédé le 1er août. L’assistance était nombreuse. Elle témoignait à la fois de l’attachement de ses concitoyens de Malakoff, ville dont il a été maire de 1965 à 1996, du respect qu’il inspirait, même à ses opposants, et de l’empreinte du dirigeant historique du PCF sur les communistes dans leur diversité.

Les prises de parole ont rappelé, outre la personnalité humaine exceptionnelle de Léo, les étapes principales de ses combats, d’un engagement communiste ininterrompu de presque 80 ans.

En 1935, il prononçait la déclaration commune des organisations de jeunesse du Front populaire au Stade Buffalo. Le rôle de Léo Figuères dans l’organisation de la Résistance en Zone Sud, sa participation aux luttes anticolonialistes et anti-impérialistes ont été rappelés notamment par Henri Alleg. Action et réflexion étaient indissociables chez ce révolutionnaire infatigable, membre du Comité central du PCF de 1945 à 1976, rédacteur en chef de la revue « Les Cahiers du communisme », auteur de nombreux livres.

En 2010, il publiait encore « Capitalisme, socialisme(s), communisme ».

Cette réflexion ouverte sur l’actualité du socialisme, concept que certains ont laissé disqualifier, fait écho avec la recherche de perspective révolutionnaire exprimée notamment par de nombreux jeunes communistes. Nous avons pu nous en rendre compte dans une heureuse initiative en novembre 2010 d’échange entre Léo et les jeunes communistes du 15ème et du sud des Hauts-de-Seine.

Notre section était représentée à l’hommage par Emmanuel Dang Tran, secrétaire et membre du Conseil national du PCF et par Emile Torner, ancien déporté-résistant. Nous avons adressé au nom de la section nos condoléances à la famille et aux camarades de Malakoff. La proximité géographique et politique avec Léo, ces dernières années, a été d’une grande utilité à nos combats, avons-nous rappelé.

Dans ce moment charnière de l’histoire du PCF, le repère que continue de représenter une personnalité comme celle de Léo Figuères est un vrai point d’appui pour ceux qui veulent continuer à faire vivre le PCF comme parti révolutionnaire dans la lutte des classes. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article