Bilan semestriel de la RATP: Mongin se félicite des résultats de l'exploitation...

5 Septembre 2013 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #RATP

de la CGT RATP Croix-Nivert

 

 

Publication des résultats semestriels du « groupe » RATP :

 

130905_mongin_ratp.jpg Collègue de l’EPIC, c’est 1115 euros que Mongin prélève chaque mois sur ton travail ! + 15% sur 2012 !

Notre PDG Mongin est content de lui. Le 3 septembre, il était intarissable pour vanter les résultats comptables de notre régie pour les six premiers mois de 2013. Seules paraissent lui poser souci les difficultés rencontrées par son réseau de bus à Macao, « l’enfer du jeu » chinois…

Mais pour ce type d’aventures, profitables aux banques, il compte sur nous ! Sur la dégradation de nos conditions de travail, la casse de nos acquis sociaux, la baisse de nos salaires réels.

Le bénéfice net du « groupe » RATP s’est élevé de 21,6%  passant de 149 millions d’euros sur les 6 premiers mois de 2012 à 190 millions pour la même période en 2013. Dans le même temps, l’ « excédent brut d’exploitation » de l’EPIC en Ile-de-France est passé de 257 millions d’euros à 295 millions. Ces chiffres doivent nous parler. Rapporté à chaque agent, cela représente 1115 euros par mois que notre travail rapporte, au-delà de nos salaires et cotisations, à la direction. Mongin est content : 970 euros par mois en 2012, 1115 par mois en 2013!

En 2012, pour un trafic de l’EPIC en progression de 1,8%, il a supprimé 803 emplois. Nos temps de repos et de pause sont sans cesse attaqués. La pression des cadres augmente etc. Voilà ce que traduisent ces chiffres : l’exploitation capitaliste qui prépare la destruction de notre service public, de nos statuts, la « concurrence » sous la coupe de l’Union européenne, la privatisation.

M. Mongin se félicite « du dialogue social constructif » qui serait à l’origine de ce résultat, du dialogue « ferme ta gueule ou cause toujours » avec des partenaires consentants. Le 6 juin, avec vos représentants CGT, vous lui avez massivement adressé une réplique très différente : l’action, la grève pour défendre notre temps de travail !

Un grand service public comme la RATP n’a pas à rechercher le profit capitaliste mais le service public et l’exemplarité sociale. A ce compte, le bilan de Mongin est très négatif ! Et c’est nous qui défendons l’entreprise !   

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ZAPATA 09/09/2013 08:18


Mongin, comme le PDG de la Poste, de France Telecom, de la SNCF, de l'APHP, les chefs de EDF et GDF SUEZ, et la majorité des PDG du CAC 40 et des banques d'affaires sont membres du PS.....


Le PS n'est pas un parti social démocrate mais un parti de droite ultralibéral, plus à droite et atlantiste que l'UMP.


Même Emmanuel Todd qui a fait campagne pour Hollande et le PS en 2012 le dit et s'en mord les doigts...