Bonne retraite Juju ! RATP -Croix-Nivert

10 Octobre 2013 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #RATP

Bonne retraite Juju !

131010_Juju.pngNotre camarade Junon Peintre a fêté son départ à la retraite le 27 septembre 2013 : 36,5 années au dépôt RATP de Croix-Nivert ! Plus de 150 collègues, camarades syndiqués et communistes ont honoré un événement festif mais évidemment aussi politique. A la suite de nos regrettés camarades Michel Bosz et Guy Morillon, de Jean-Paul Geoffray et d’autres, Juju a incarné le syndicat et le Parti dans l’entreprise, avec son style fait d’une profonde détermination mais aussi d’une décontraction qui a déconcerté plus d’un cadre ou chef de centre.

On se souvient de la vaine tentative d’un d’entre eux pour faire ôter à Juju de ses casiers de vestiaires des autocollants expressifs de son engagement pour le service public et le socialisme. La directrice de centre, jusqu’à la fin, aura – incroyablement - essayé d’empêcher la tenue du pot dans le dépôt, cherchant tous les prétextes, mais se retrouvant désavouée. Juju trouble visiblement sa conception d’un dialogue social caporalisé. Plus courtois ou plus subtil, le directeur du secteur ouvrier de la Régie est venu le saluer.

Les hauts faits, les anecdotes savoureuses ne doivent pas effacer le dévouement de tous les jours du syndicaliste Juju à ses collègues, du militant politique Juju à l’action du PCF Paris 15 dans l’entreprise, dans l’arrondissement, dans le Parti. On a rappelé quand même qu’il fit partie de ceux, un soir de 1987, qui s’aperçurent que le format des affiches pour André Lajoinie correspondait exactement à celui des publicités placées sur les bus qui allaient quitter Croix-Nivert.

Une importante délégation de la section est venue célébrer notre camarade, pilier également de notre stand à la Fête de l’Huma. Notre secrétaire, Emmanuel Dang Tran a prononcé quelques mots comme le nouveau responsable du collectif bus du GISO (CGT ouvriers RATP), Loïc Courtais et Alain Casale, secrétaire de l’Union locale CGT. Les échanges ont continué tard.

La vigueur, la générosité du jeune retraité, maintenant son nouveau temps libre, promettent aux organisations révolutionnaires du 15ème et de la RATP un concours accru encore  et plus précieux que jamais.   

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article