Coup de jeune sur la section du PCF Paris 15 !

16 Janvier 2014 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Jeunes 15

Coup de jeune sur la section du PCF Paris 15 !

 

140116_repas_jeunes.pngLe traditionnel repas fraternel de fin d’année de notre section s’est déroulé le 15 décembre. Plus d’une centaine de camarades et d’amis y ont pris part (82 repas servis). Notre secrétaire, membre du CN du PCF, Emmanuel Dang Tran, a retracé notre activité l’année passée. Voilà 15 ans maintenant, a-t-il rappelé, que les communistes de notre section ont pris cette décision toute simple : rester organisés comme une section du PCF, garder le marxisme et le léninisme comme repères politiques fondamentaux, malgré le processus de mutation-normalisation-liquidation engagé par la direction du Parti, maintenant poursuivi avec le Front de gauche. Cette persévérance, dans l’ingratitude de cette situation interne, mais aussi dans l’enthousiasme des luttes quotidiennes, n’a cessé de payer.

C’est avec une grande satisfaction que nous constatons depuis plusieurs années un mouvement d’adhésions important de jeunes à la JC et au Parti dans le 15ème. Au repas, ils étaient plus de 30 jeunes de moins de 30 ans, lycéens, cheminots, postiers, agents hospitaliers, chômeurs, enseignants etc. Ces adhésions reflètent un besoin d’intervention politique sur le fond, de compréhension politique du monde, du capitalisme, tout le contraire de la politique institutionnalisée, des calculs électoraux qui sont la raison d’être de tous les partis et aussi du Front de gauche. Les activités de la JC 15, de notre section, les intéressent par leur démarche de lutte partant du concret de l’exploitation et de son déchiffrage. L’effacement de l’organisation et du point de vue communistes nationalement ont privé le repère du pays depuis des années. Mais le fait communiste historique demeure dans l’inconscient collectif de la classe ouvrière. Il ne demande qu’à retrouver, reprendre ses organisations.

Entreprises, quartiers : nous continuons ! 

LIEN VERS LE BLOG DES JC 15    

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ZAPATA 16/01/2014 20:30


Mélenchon et le PG n'est pas plus clair vis à vis du PS que le PCF, voir pire (c'est de la lutte pour le pouvoir PCF/Mélenchon).
Ainsi Mélenchon, grand Mitterandien devant l'éternel a beaucoup d'amis au PS et connait trés bien ce parti au sommet duquel il a été pendant 30 ans.
Il sait trés bien comme le PCF que le PS n'est plus un parti de gauche, mais il se garde bien de le dire pour assurer un éventuel rabibauchage au second tour.
Il se présente même contre des maires sortants PCF comme à Arles ou à Dieppe, alors que le PS se présente déjà contre le maire sortant communiste.
Je pense que Mélenchon est avant tout un anti-communiste (y compris dans sa jeunesse à l'OCI avec ses copins Jospin et Cambadelis), et qu'il vise comme Miterrand la disparition du PCF pour mieux
mettre en oeuvre des politiques de droite (dans l'exact continuité de Mitterand).

Par contre je pense que le PCF n'a plus rien à perdre et gagnerait en crédibilité et donc en suffrages, si il dénoçait le PS pour ce qu'il est : un parti de droite, voier à la droite de l'UMP
comme le dit Emmanuel Todd.
Il remettrait le PS à sa place, à droite donc au même endroit que l'UMP/UDI/MODEM/FN, et la gauche dont il serait le seul grnd représentant serait redynamisée et fortement réactivée. Et il serait
ainsi redevenu l'acteur incourtournable de la politique en FRance qu'il n'aurait jamais du cesser d'être.
ET Mélenchon serait obligé de se démasquer comme le cheval de troie du PS pour détruire le PCF