Décès de notre camarade Guy Morillon

29 Juin 2010 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Actualités du PCF

Nous apprenons avec une grande tristesse le décès de notre camarade Guy Morillon à l’âge de 68 ans. Pendant des années, il aura résisté contre une très dure maladie. Il a laissé une lettre à sa famille, à qui vont nos premières pensées, à ses amis et ses camarades.

 

Guy Morillon, ouvrier au RATP Croix-Nivert, avait adhéré au PCF dans le 15ème en 1964.

On peut dire qu’il a été depuis lors de tous les combats de la cellule des ouvriers du dépôt. Il faisait partie de ces camarades qui avaient hissé le débat politique à l’entreprise au plus haut niveau.

De mai 68 à la victoire  de novembre/décembre 95, en passant par les délicates batailles des années 80 sous le gouvernement et le PDG de « gauche », il a été à la pointe des luttes à Croix-Nivert. La bonne dizaine de directeurs de centre qu’il a vu passer se souvient de lui comme militant politique et militant syndical, un temps secrétaire de la section syndicale CGT. La discrimination dont il avait été victime dans son déroulement de carrière en témoigne.

Guy avait consacré beaucoup d’énergie au CRE (Comité de régie d’entreprise de la RATP), notamment en direction de l’enfance.

On se souvient aussi de la mémorable campagne pour André Lajoinie en 1988 à la RATP. Les anecdotes ne font que refléter une incessante bataille politique quotidienne.

Actif aussi dans le reste du 15ème, Guy a vendu l’Huma à Convention pendant des années.

Jusqu’à l’an dernier, il a participé activement à notre stand à la Fête de l’Humanité.

A partir des années 90, comme nombre de camarades, il a condamné le virage de la direction du PCF, les « transformations » du Parti visant à le vider de sa nature de classe, à l’aligner sur la social-démocratie. Après sa retraite, Guy a décidé de rester à la section du 15ème pour continuer à se battre pour « remettre le PCF sur les rails de la lutte des classes », jusqu’à ces dernières semaines.

Guy était une figure de loyauté à son engagement, à ses camarades et à ses amis, un camarade toujours fiable et fraternel. Nous le regrettons vivement.

 

148.JPGà la Fête de l'Huma l'an dernier.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Daudé Claudine 05/07/2010 20:21



Oui Guy Morillon à oeuvrer toute sa vie pour les autres PCF, CGT, CE, CRE pour ce que cela lui à apporter !!!! d'être discriminé dans son travail, aujourd'hui un dossier est ouvert, mais
malheureusement il n'en verra pas l'aboutissement.


Il laisse aussi un fils de 22 ans étudiant qui ne sera pas aidé ni par les uns ni par les autres, car il est trop âgé pour percevoir une partie de la reversion de pension qui sera allouée toute
entière à son EX femme avec qui il n'était plus depuis 1980.


Voilà ce que j'avais à dire aux personnes qui veulent se lancer dans la lutte ouvrière, cette lutte coûte chère à l'entourage.


Madame Claudine Daudé sa compagne depuis 34 ans.


 



cotty 29/06/2010 19:09



Je ne connaissais pas ce camarade, mais je tiens à apporter tout mon soutien à ses proches.Un fidèle qui n'a jamais renié ses convictions comme certain-e-s. Salutations communistes.Jean-Louis