Défendons le CIDJ, une information gratuite et indépendante pour la jeunesse !

15 Octobre 2013 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Jeunes 15

Défendons le CIDJ, une information gratuite et indépendante pour la jeunesse !

 

Article-Tract repris de la JC Paris 15,  http://jeunescommunistes-paris15.over-blog.com/ , octobre 2013

 

131015_CIDJ1.jpgDepuis 40 ans, le Centre d’information et de documentation de la jeunesse informe chaque année 175.000 jeunes, lycéens, étudiants, demandeurs d’emploi, salariés. Le CIDJ les aide à s’orienter, à passer du monde des études au monde du travail. 

La réforme du « service public de l'orientation » du gouvernement menace l’existence même de l'établissement, situé quai Branly dans le 15èmearrondissement. Nous appelons à soutenir le mouvement des salariés de l’association.

 

Écrire un CV, trouver la bonne filière professionnelle, solliciter des aides publiques : il existe un établissement d’intérêt public, géré par une association, fournissant un service gratuit, assurant une mission de service public. C’est le Centre d'information et de documentation de la jeunesse, le CIDJ dans le 15ème.

 

Avant les vacances, le Conseil d'administration du CIDJ (où sont représentés l’Etat, des collectivités locales, des associations de jeunesse) a voté la suppression de 30 postes sur 90. Des missions vont être supprimées. A terme, c'est tout le centre qui est menacé de fermeture.

 

Depuis plusieurs années, le CIDJ est placé en situation de crise. Le déficit comptable a des causes et des responsables : toujours moins de subventions de l'Etat, toujours moins de commandes de brochures par la Région, la Ville. Comme le dénoncent les syndicats, des sommes ont été bloquées depuis 2008… pour financer les plans de licenciements.    

 

C’est un véritable  sabotage contre un organisme assurant une mission de service public.

 

La casse du CIDJ s'intègre dans les projets du gouvernement sur l’avenir du « service public de l'orientation » dans le cadre de la suite de la décentralisation (acte III).

 

Les Centres d'information et d'orientation passeraient sous la tutelle des régions.

Le ministère de la jeunesse entend ainsi continuer à se désengager, sans certitude, au contraire, que les collectivités locales prennent le relai en ces temps d’austérité. La Ville de Paris se contente pour l’instant de renouveler le bail précaire du CIDJ et sa subvention compensatrice de loyer pour un an.

 

Par ailleurs, la perte de compétences avec le départ de professionnels affaiblit les possibilités d’adaptation aux évolutions des attentes des jeunes.

 

Le CIDJ fournit un service unique en France. Il fait le lien entre étude et emploi en partant du point de vue du jeune étudiant ou travailleur. Il met au centre l'épanouissement de la jeunesse. Dans cet esprit, il propose ainsi également des prestations culturelles, sportives – notamment des places à tarifs très réduits.

 

Cette vocation, dirigée vers la jeunesse, est très différente de celle de « Pôle-emploi » et des « centres d'orientation » au service des entreprises. Pour le CIDJ, le but n’est pas de fournir une main d’œuvre jeune et corvéable, des stagiaires au rabais au patronat !

 

Jeunes communistes du 15ème, nous nous associons à la lutte des personnels du CIDJ du 101 Quai Branly. Ils étaient 70% à être en grève en février, toujours nombreux et déterminés en juin pour défendre le centre.

 

La nomination d'un nouveau directeur à la rentrée, décidé à « restructurer profondément le CIDJ » incite à la plus grande vigilance. Il évoque déjà la nécessité de développer les « partenariats avec le privé » en proposant aux entreprises des « services compétitifs ». 131015_CIDJ2.jpg

 

La jeunesse du 15ème, la jeunesse parisienne, les jeunes de ce pays ont droit à une information gratuite, indépendante des pressions du patronat, assurant une mission du service public.

 

Défendons le CIDJ !

 

Non aux licenciements au 101 quai Branly !

 

Oui à un grand service public national, gratuit et indépendant de l'orientation !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article