"Dégager la personnalité et l’action de Jean Jaurès, tout à la fois des dénigrements systématiques et des panégyriques intéressés" Léo Figuères

1 Août 2014 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Histoire - Notre mémoire

140801_jaures_timbres.pngNous reproduisons ci-dessous l’introduction du dirigeant communiste Léo Figuères à ses articles de haut intérêt publiés en 1957 dans les « Cahiers du communisme » (janvier et avril) sur « la position de Jaurès et du jauressisme dans le mouvement ouvrier français d’avant 1914 ».

 

« La pensée et l’action de Jean Jaurès, la place qu’il tint dans le mouvement socialiste dans le mouvement ouvrier des années 1890 jusqu’en 1914 sont particulièrement complexes à analyser. Jaurès fut, sans nul doute, l’un des dirigeants socialistes les plus écoutés et les mieux suivis des masses laborieuses dans la période qui précéda la première guerre mondiale, l’un de ceux dont le souvenir a marqué toute une génération de lutteurs prolétariens. De l’autre côté, il fut le chef de file incontesté de la tendance réformiste du socialisme français de cette époque, et il contribua, de ce fait, à semer des illusions dans le prolétariat sur la possibilité de parvenir au socialisme par la voie parlementaire.

 

Intellectuel et démocrate petit-bourgeois, venu, comme tant d’autres, au socialisme quand ce dernier se développait impétueusement, il faut lui rendre cette justice qu’il se refusa toujours à s’en servir comme d’un tremplin pour parvenir au faîte des honneurs bourgeois. Tout en conservant jusqu’au bout des positions réformistes, Jaurès lutta positivement pour les intérêts du peuple ; il s’attira la haine de ses ennemis et tombera victime de sa lutte courageuse contre la guerre capitaliste. C’est pourquoi il conserve et conservera toujours une place au cœur des travailleurs de France et de tous les pays qui aiment ceux qui ont lutté et sont morts pour la cause de leur libération. Il convient donc d’essayer de dégager la personnalité et l’action de Jean Jaurès, tout à la fois des dénigrements systématiques et des panégyriques intéressés, de façon à pouvoir tirer des enseignements utiles de ses erreurs comme de ses qualités et à les faire servir aux luttes d’aujourd’hui. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article