C'était en 2011 déjà: Eric Zemmour n’a pas sa place à France Télévisions

23 Février 2011 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Questions de SOCIETE

Eric Zemmour n’a pas sa place à France Télévisions


Le « polémiste » Eric Zemmour est un des propagandistes zélés de l’idéologie dominante. Les grandes radios et télévisions font la part belle à ces militants politiques au service du pouvoir. Zemmour officie en ce moment sur RTL et sur France 2 dans la sinistre émission de Laurent Ruquier. Si c’est logique dans ce système, ce n’est déjà pas normal.

 

Mais quand Zemmour se fait le cheval léger des dérives racistes et xénophobes destinées à diviser les travailleurs, à attiser des haines parmi les exploités, il est inadmissible pour notre société et ses acquis démocratiques qu’il puisse continuer à le faire, en particulier à la télévision publique. 

 

110223_zemmour.jpgEn 2010, sur les antennes de France Télévisions, Zemmour a défendu les contrôles policiers au faciès estimant que « la plupart des trafiquants sont noirs ou arabes, c’est comme ça, c’est un fait », rentrant dans la campagne visant à assimiler immigration et délinquance. Sur une autre chaîne publique, il a justifié la discrimination raciale, des noirs et des arabes, à l’embauche.

 

Le 18 février 2011, la justice a reconnu le caractère raciste de ces déclarations et condamné Zemmour pour provocation à la haine raciale. Maintenant, c’est indiscutable. D’ailleurs Zemmour n’a jamais cherché à corriger ses propos.  

 

Comment pourrait-il encore avoir sa place sur les antennes de la télévision publique ?

 

La CGT des techniciens et journalistes de France Télévisions demande au président de leur entreprise le départ d’Eric Zemmour, mettant en garde sur le danger de laisser « un racisme affiché ou même rampant continuer à pouvoir s’exprimer » sur ses chaînes.

 

Communistes, nous soutenons pleinement cette exigence. Elle doit être portée plus largement.

Pour tous les démocrates, aucune compromission sur le racisme et la xénophobie n’est tolérable.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

JJ 21/12/2014 16:31


Laissez Staline en dehors de ce débat.
Depuis 10 ans qu'il est omniprésent dans les média de masse, les idées fascisantes de Zemmour ont gagné du terrain et se sont radicalisées.
La CGT de France Télévisions a eu raison de réclamer le départ de Zemmour, dès sa condamnation pour incitation à la haine raciale.

Françoise Meigniez 21/12/2014 15:03


Dites-donc camarades, on revient sous Staline ? Que la CGT s'occupe des problèmes des treavailleurs, plutôt que de censure !