Grave incendie à la cité HLM des Périchaux

28 Novembre 2012 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #15ème

Grave incendie à la cité HLM des Périchaux


PCF Paris 15, 27 novembre 2012 

 

121127_perichaux.PNGCe 27 novembre, vers 17h30, un incendie grave s’est déclaré dans la barre du 112 rue Brancion de la cité HLM des Périchaux. Malgré une très forte mobilisation des pompiers, plus d’une quinzaine de véhicules, il a fallu presqu’une heure pour circonscrire le sinistre.

4 appartements de l’escalier 17, aux 13ème et 14ème étages sont entièrement détruits. Plusieurs dizaines de logements ont dû être évacués et il faudra certainement des semaines voire des mois avant qu’ils soient de nouveau habitables. Fort heureusement, miraculeusement, aucune victime corporelle n’est à déplorer.

En action à proximité, un groupe de militants de la section du PCF Paris 15ème, s’est rendu sur place, apporter une assistance, du moins morale, aux victimes parmi lesquelles plusieurs de leurs camarades et sympathisants.

 

En attendant le rapport des pompiers, plusieurs questions sont déjà posées.

Il semble que le feu, dont l’origine est encore inconnue, s’est propagé par les balcons du 13ème au 14ème étage. L’intervention des pompiers a été retardée par le dysfonctionnement d’un « sabot », censé empêcher l’accès à la rampe incendie aux véhicules non autorisés, mais bloqué. Il a fallu le défoncer à la masse. Pourtant, les pompiers ont aussi dû perdre du temps à dégager un véhicule qui était arrivé à passer quand même…  

 

Le respect des consignes de sécurité, qui plus est dans un ensemble de plus de 2500 logements, est de la responsabilité du bailleur, en l'occurrence Paris Habitat.

 

Avec les amicales et confédérations de locataires, nous ferons tout pour que cet incendie au Périchaux, heureusement sans conséquences tragiques, cette fois encore (après l'incendie du 13 juillet dû à des pétards mal dirigés), serve à imposer les dispositions destinées à prévenir le risque incendie et leur application stricte.


Dans l’immédiat, nous sommes avec les locataires sinistrés pour qu’ils obtiennent de Paris Habitat un relogement dans des conditions identiques, le temps qu’il faudra, à proximité immédiate de la Cité des Périchaux.


Des centaines de riverains, de tout âge, évacués ou dans l’impossibilité de rejoindre leur logement sont restées massées en bas des immeubles pendant l’impressionnante intervention des pompiers. Le sentiment de fraternité entre les habitants, dans ce moment difficile, était très fort, contredisant tous les discours et tentatives de division selon tel ou tel critère que nous connaissons malheureusement de façon renforcée depuis quelques années.


Périchaux = solidarité !  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article