Grève et manifestation nationale des agents des Finances publiques et des douanes le 20 mars

24 Février 2014 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Service public en général

Grève et manifestation nationale des agents des Finances publiques et des douanes le 20 mars

Brève, pcf Paris 15, 24 février 2014

140224_impots_Beuret.jpgAu matin du 6 février, une centaine d’agents des Impôts et du Trésor, regroupés dans les finances publiques, étaient rassemblés devant l’Hôtel des Impôts du 15ème, rue du Général Beuret, à l’appel de la CGT. Des camarades de la section du PCF Paris 15ème étaient à leurs côtés avec des tracts contre le « pacte de responsabilités » de Hollande.Le centre est resté fermé jusqu'à 13h30.


Les revendications locales ne font que refléter les conséquences de la politique nationale « d’austérité ». Les conditions matérielles de travail des agents, les conditions d’accueil des contribuables sont déplorables. Les queues à l’extérieur pour ne pas mettre en cause la responsabilité civile des Finances publiques n’en sont qu’un signe parmi d’autres.

Alors que les gouvernements successifs de Sarkozy et Hollande s’apprêtaient à confier au privé, pour une somme incroyable, la collecte de l’improbable écotaxe, les services publics des finances, garants de l’égalité devant l’impôt et son recouvrement, sont massacrés.

Aux suppressions d’emploi s’ajoute le non-comblement des absences circonstancielles. Les moyens, des plus simples aux plus avancés, manquent pour lutter contre une fraude fiscale de plus en plus élaborée.

Le paradoxe – apparent – est total. Le pouvoir prétend réduire les déficits mais sape son propre outil pour faire rentrer l’impôt.

L’ombre de Cahuzac continue à planer sur ce gouvernement hypocrite !

Nous continuerons à soutenir les revendications des agents des impôts. Nous appuyons leur journée de mobilisation spécifique du 20 mars, qui suivra juste la mobilisation convergente du 18 mars contre le « Pacte de responsabilités » de Hollande et ses 50 milliards d’euros de coupes dans les budgets publics et sociaux.    

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article