Hausse des salaires EDF : un mensonge mal intentionné !

15 Février 2010 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #EDF et GDF

Hausse des salaires EDF : un mensonge mal intentionné !

agent_edf_ligne.jpg

Même si c’était vrai, il n’y aurait pas de quoi s’ébaudir. Depuis tant d’années que la charge de travail augmente, avec toutes ses années où les augmentations ont été inexistantes ou n’ont pas atteint l’inflation : ce serait à peine moins injuste. Et cela ne ferait jamais en moyenne qu’une augmentation équivalente au 10.000ème du salaire (mensuel) du nouveau PDG Proglio (sans compter ses autres revenus).

 

Mais, en plus, c’est faux. Non, les salariés d’EDF ne bénéficieront pas en 2010 d’une hausse de leurs salaires de 4,4% comme les media l’ont annoncé avec tant d’insistance.

 

L’augmentation annuelle dans la branche des industries électriques et gazières est de 1,2% pour 2010.

Les 60.000 agents « d’EDF SA » ont obtenu 0,3% en supplément. Cela fait 1,5% d’augmentation générale et non 4,4%. C’est tout.

 

La différence avec le chiffre médiatisé correspond pour 1,05% à des dispositions individuelles (toujours pour EDF SA seulement), dont 0,55% pour l’ancienneté et d’autres dispositions négociées au titre de compensation très partielle du préjudice de la remise en cause en 2004 et 2007 du régime spécial de retraite.

Enfin le reste correspond à une moyenne des avancements et des revalorisations individuelles aléatoires décidés arbitrairement selon « l’appréciation de professionnalisme ».

 

On mesure l’effet d’affichage ! Et encore, tout cela ne concerne pas, par exemple, les agents de la distribution (37.000) qui relèvent désormais, avec la restructuration en vue de la privatisation complète, de la filiale ErDF.

 

Il est aisé de comprendre les intentions de la direction et du gouvernement.

 

Les salaires mirobolants de Proglio choquent, comme sa casquette de dirigeant du trust privé Veolia. Sarkozy a beau affirmer que ce salaire correspond à des compétences, ça ne passe pas. D’ailleurs, puisque que son salaire est 11 fois inférieur à celui de Proglio, cela voudrait dire qu’il est onze fois plus nul (peut-être vrai d’ailleurs !!).

 

En calmant l’opinion publique, le pouvoir essaie aussi de dresser à nouveau les salariés du privé contre ceux du public, notamment en vue de son nouveau plan de casse des retraites. Enfin, il s’agit de faire pression sur les agents d’EDF alors qu’une réforme d’une rare gravité menace tout ce qui reste du service public de l’électricité : la vente à prix coûtant au privé de 30% de l’électricité d’origine nucléaire pour créer un marché concurrentiel et augmenter les tarifs. Les patrons du secteur espèrent de 50% d’ici 2014, après la remise en cause annoncée des tarifs réglementés aux ménages !

 

Agents d’EDF (EDF SA, ErDF,…) et usagers, professionnels comme particuliers, ne nous laissons pas intoxiquer par la propagande du pouvoir !

Défendons et reconquérons le service public de l’énergie !

Renationalisation intégrale d’EDF, de GDF, nationalisation des parties françaises de Suez et de Total !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

parodi 22/03/2010 15:08


je suis retraité confirmé l'augmentation de 1,5%