Liquidation du laboratoire SGS-Aster : cynisme intégral du gouvernement !

26 Février 2014 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Défense de l'industrie

Liquidation du laboratoire SGS-Aster : cynisme intégral du gouvernement !

PCF Paris 15, 26 février 2014

Lien vers nos précédentes interventions.

La ministre de la santé, Marisol Touraine, a fini par répondre à la question écrite du député communiste Jean-Jacques Candelier sur l’avenir du laboratoire d’essai clinique SGS Aster (Journal officiel du 11 février 2014). 6 mois après le dépôt de la question, quand la liquidation de l’entreprise et les licenciements sont actés, quand les derniers recours sont épuisés!

140226_cobayes_humains.jpgCoïncidence. Le lendemain, la chaîne de télévision publique des outre-mer, France O, diffusait un documentaire alarmant : « l’Inde et ses cobayes ». Comme nous l’avions dénoncé, l’enquête dénonce, images et interviews à l’appui : « L’Inde est devenue un eldorado pour les laboratoires pharmaceutiques occidentaux qui souhaitent tester à moindre frais » ; « les populations qui ingèrent des molécules non encore mises sur le marché sont mal informées des risques bien réels » ; « entre janvier 2008 et août 2012, 2061 décès ont été enregistrés à la suite d’essais cliniques ».

Pourquoi s’opposer à la fermeture d’un laboratoire modèle comme Aster? C’est la loi de la mondialisation, de la concurrence. A ce prix, l’Inde est plus compétitive !

Dans ce contexte, la réponse de la ministre Touraine relève de la pire langue de bois. C’est une insulte aux salariés et au Parlement. Elle ne comporte pas un seul mot sur la liquidation d’Aster par la multinationale SGS dans le cadre de sa politique de délocalisation, pas l’annonce de la moindre intervention, même pour faciliter le reclassement des personnels. A défaut de réponses véritables, on pourra lire – nous vous renvoyons site de l’Assemblée, pas question de reproduire cette propagande ici – deux pages d’autosatisfaction célébrant l’action du gouvernement dans le domaine. La ministre se félicite en particulier de l’abaissement des normes administratives pour s’intégrer encore plus dans la concurrence mondiale. La logique politique est claire.

Mme Touraine rejoint M. Hollande et ses promesses sur le chômage, M. Montebourg et sa loi bidon « Florange » votée après la fermeture du site sidérurgique.

Communistes, nous saluons la lutte opiniâtre et le courage des salariés d’Aster avec leur syndicat CGT. Comme celle des sidérurgistes de Florange, des salariés de l’agroalimentaire de Fralib et tant d’autres, elle a contribué, dans un secteur stratégique, à élever le rapport de forces contre les capitalistes et la politique à leur service.

Ça comptera !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article