Patronage laïque : deuxième coup de poignard dans le dos de la municipalité PS

31 Août 2013 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #15ème

Patronage laïque : deuxième coup de poignard dans le dos de la municipalité PS

 

130830_PL15.jpgCe que la droite voulait faire avant 2001, la « gauche » parisienne est en train de le réaliser : l’élimination du Patronage laïque, un lieu de liberté et de démocratie insupportable, à Paris, pour les tenants de l’ordre dominant. En abusant de la bonne volonté de l’association historique qui avait financé la construction du 72 avenue Félix Faure, la Ville de Paris a réussi à démolir les lieux. Le nouveau bâtiment, à l’architecture ingrate, offre des espaces plus réduits que le bâtiment historique. Surtout, leur affectation n’aura plus rien à voir avec les activités du Patronage. Sous le vocable ronflant de « patronage laïque du 21ème siècle », Anne Hidalgo et la municipalité ont installé un centre d’animation ordinaire, confié à une association connue pour sa répression antisyndicale. L’association historique est évincée. En fait de laïcité, un « fonds documentaire » pour spécialistes sert de prétexte à éliminer les activités quotidiennes et citoyennes du Patronage et de ses associations partenaires.  L’adjoint au maire de Paris, M. Bouakaz a mis cet « investissement » en parallèle avec les millions d’euros accordés au centre culturel islamique et à un centre israélite. Toute une conception de la laïcité! Avant les municipales, nous soutenons le combat de l’association historique du Patronage Laïque, que la ville a été obligée de relogée jusqu’au 31 décembre, au 61 rue Violet, pour qu’elle soit relogée dignement et continue son œuvre centenaire. 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article