Pour commencer à inverser la politique au service du capital, le 18 mars contre le « Pacte de responsabilité » : une étape très importante

20 Mars 2014 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Actualités - Alternative politique

Pour commencer à inverser la politique au service du capital, le 18 mars contre le « Pacte de responsabilité » : une étape très importante

 

PCF Paris 15, 19 mars 2014

 

Manif-18-Mars-2014.jpgLa journée d’action nationale intersyndicale du 18 mars, dans les conditions de préparation et contexte politique que nous connaissons, a représenté une étape très importante dans la bataille contre la politique antisociale poursuivie par Hollande.

 

250.000 travailleurs ont manifesté en France, 40.000 à Paris. La mobilisation de la CGT, prépondérante, était deux fois plus importante en nombre que celle des noyaux déterminés du 6 février. L’idée d’un mouvement continu avance.

 

La journée du 18 mars a ciblé le cœur et l’actualité de la politique gouvernementale au service du capital : le soi-disant « Pacte de responsabilité ». Hausse de la TVA, menaces sur les allocations familiales, baisses drastiques des dépenses publiques, notamment au niveau des collectivités locales, correspondent aux nouveaux cadeaux colossaux consentis au profit capitaliste, le « Crédit d’impôt compétitivité », les abaissements de cotisations sociales patronales etc.

 

On est dans la réalité sensible – durement – par le plus grand nombre.

 

Sans surprise, le « changement » promis pour les élections de 2012 ne s’est pas produit. La formule a servi de leurre pour désamorcer la dynamique des luttes contre la casse des retraites. L’heure est à en reprendre le fil. L’opposition au « pacte » est concrète, loin de programmes fumeux renvoyant à un changement politique aux calendes grecques ou – plus fumeux et trompeur encore – à un infléchissement de l’UE du capital.

 

Le 18 mars solde et fait voler en éclats la comédie du dialogue social et des « contreparties » aux cadeaux au patronat. Elle acte la disqualification de la direction collaboratrice de la CFDT et l’abandon de l’unité syndicale sans principes.

 

La nécessité et la possibilité de ruptures immédiates sont posées. C’est la meilleure riposte à la politique du capital, aux dangereuses diversions des ultra-réactionnaires.

 

Communistes, nous prenons garde à toute récupération et déviation de ce mouvement en développement. Nous l’associons au rejet total de l’Union européenne du capital. Nous mettons toute notre organisation et notre énergie à soutenir et faire grandir l’opposition au « pacte de responsabilité » dans toutes ses dimensions. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article