PSG: pas de caution publique à la débauche d'argent dans le foot!

8 Janvier 2012 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #PARIS

PSG/Locminé : aucune caution publique à la débauche de l’argent-roi dans le football !

Pcf Paris 15 – 8 janvier 2012


PSG/Locminé : on ne trouverait pas meilleure occasion que ce match de 32ème de finale de Coupe de France pour illustrer le scandale du sport-business.

L’équipe de la petite ville du Morbihan, qui évolue en CFA 2, dispose d’un budget de 240.000 euros par an. Celui du PSG atteint 150 millions d’euros. Un rapport de 625 contre 1 mais un résultat de 2 buts contre 1 seulement !

Ce match a lieu alors que les émirs du Qatar, dictature héréditaire du Moyen-Orient, se sont lancés dans une débauche d’argent pour valoriser leur nouvelle acquisition, le PSG.
Le nouvel entraîneur Ancelotti gagne, et ce n’est que la partie émergée de ses revenus, 500.000 euros par mois de salaires. 800.000 étaient proposés pour le joueur anglais Beckham etc.  

120108 delanoë PSGLe cas du PSG marque une nouvelle étape dans la dérive, en France, du football et du sport professionnels.
Ils deviennent encore davantage des vecteurs de propagande pour faire rentrer dans les têtes la logique de l’argent-roi, de la concurrence entre les individus, pour nourrir le chauvinisme (de club ou de pays), pour faire oublier aux travailleurs les réalités de l’exploitation capitaliste, cause des difficultés quotidiennes, mais aussi la beauté du sport.

Dans ce contexte, une polémique a été ouverte sur la subvention, 1,25 million d’euros et les autres aides accordées par la municipalité de Paris au PSG.

On sourit de voir à la manœuvre des députés de droite dont celui de Paris 15ème, ancien ministre des sports, Jean-François Lamour qui fustige la subvention qu’il a lui-même voté au Conseil de Paris le 13 décembre 2011.

Mais la question est sérieuse.
Elle vaut pour le sport comme pour la spéculation immobilière. La municipalité de « gauche » condamne la spéculation dans le principe mais travaille avec les promoteurs et les aide. De même, elle regrette la profusion d’argent dans le sport mais soutient les commanditaires du Stade Français (pour le compte desquels on détruit et reconstruit le stade Jean Bouin pour 200 millions d’euros) ou ceux du PSG.

Bien embarrassé sur les ondes de France-Inter le 31 décembre 2011, l’adjoint aux sports (Front de gauche) de Bertrand Delanoë, Jean Vuillermoz a tenté de défendre la politique municipale.
Il prend comme une donnée le « modèle économique du football qui est particulier » et, déplore-t-il qui « en tant de crise, fait cher ». Il tient compte de la volonté des patrons du PSG, qui « ont franchi une étape à Paris », de « construire un grand club qui veut jouer au 1er plan européen ».
 « Vous savez quand il y a le Real de Madrid et le FC Barcelone il y a beaucoup de centaines de millions sur la pelouse, mais malgré tout, tout le monde veut regarder ce match parce qu’il y a du plaisir à le regarder ».
Donc tout en regrettant l’état des choses, dans l’attente d’un changement de « tout le modèle de société », la municipalité entend continuer à soutenir le PSG, y compris financièrement avec une subvention qui, tout de même, « va diminuer ».

Mais pour M. Vuillermoz, il faut absolument garder « un lien étroit avec le PSG ».

Un lien ? Peut-être mais pas dans ce sens là ! Ce n’est pas aux contribuables d’aider les milliardaires du foot, c’est aux clubs professionnels de financer le développement du sport populaire et de ses infrastructures. 

Pour nous communistes, toute aide publique au PSG est indécente dans son principe même. Nous nous prononçons pour sa suppression pure et simple et pour une mise à contribution beaucoup plus forte du PSG pour son utilisation des infrastructures municipales.

Nous nous prononçons pour un plafonnement national beaucoup plus bas des aides des collectivités aux clubs sportifs professionnels, pour un plafonnement des montants des contrats des joueurs, des frais de retransmission télévisée… pour une politique volontariste de développement des pratiques sportives pour tous.

La lutte contre l’argent dans le sport, c’est une affaire de volonté politique !
    

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ZAPATA 16/01/2012 22:45


Encore pire est le soutien de l'arriviste droitier Mélenchon qui a clamé son soutien enthousiaste au mafieux Xavier Neel sur France 2 contre France Telecom.


Ce droitier PS se sert du PCF comme d'un marchepied comme Mitterrand et la clique qui tient le PCF au sommet (Lauent/buffet/bessac/tartignole/Braouezec) livre le PCF aux ambitions droitiéres de
l'arriviste Mélenchon.


Sarko songe à lui pour conduire la complète privatisation de France Telecom en l'offrant au mafieux Xavier Neel!

ZAPATA 10/01/2012 22:00


Ce matin France inter indiquait que des militants de Paris 3e se sont fait embarqués par des flics (des miliciens
Vichystes Pétainistes fachistes in fine qui n'ont rien à faire dans la police national) bref des vendeurs de kl'humanité Dimanche (6) ont été embarqués et leurs journaux et affiches
déchirés.*


 


Pas un mot du site de l'Humanité, ni du PCF, ni du front de Gôche, (pas assez Bobo pour l'ancien directeur de la
rédaction de l'HQ, la carpe Pierre Laurent fils de Laurent (comme en Corée..).


A fortiori pour le PS droitier anti-communiste Pro-Miterrand Mélenchon.

ZAPATA 09/01/2012 21:59


Je connais bien Vuillermoz qui un Beaftekard comme DElanoe and co...

pcfguerignypaul 09/01/2012 05:45


bien daccord pour réduire l'argent dans le foot.