Soutien au lycée Fresnel

14 Mars 2011 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Education nationale

Soutien au lycée Fresnel menacé de mort par la politique de démantèlement des filières technologiques et professionnelles

 

110314_fresnel.jpgLe lycée Fresnel dans le 15ème arrondissement de Paris (boulevard Pasteur) est un établissement mixte, général et technique. 600 élèves et étudiants se répartissent entre des classes secondaires et des classes de BTS, notamment dans les filières de l’optique. Les formations délivrées sont reconnues et recherchées dans l’industrie. Le lycée ne connaît aucun problème particulier.

 

Pourtant, le rectorat programme sa suppression d’ici quelques années. C’est ce que dénoncent avec force les enseignants, toute l’équipe éducative avec le soutien des élèves. Le 8 mars, ils bloquaient l’entrée.

 

Dès la rentrée 2011, le rectorat prévoit la fermeture de la classe de seconde et des deux classes de première STI (sciences et technologies industrielles). A la rentrée 2012, les deux classes de terminales STI y passeront à leur tour. Cela fera 5 classes supprimées sur les 8 du secondaire ! Les 3 autres sont du coup directement menacées aussi.

 

Rien ne peut le justifier.

La classe de seconde, qui rassemble surtout des élèves du quartier, serait fermée parce que le rectorat a décidé unilatéralement de supprimer toutes les classes de seconde dans les établissements qui en comptent moins de cinq. C’est de l’arbitraire pur et simple pour mieux surcharger encore des classes des autres lycées.

Les deux classes de 1ère STI seraient remplacées par une seule, déplacée au lycée Buffon (qui, de plus, n’a pas le plateau technique correspondant – il resterait  !), parce que l’autorité prétend valoriser la filière STI en la relocalisant dans des établissements dits « attractifs ».

Quelle hypocrisie ! Le résultat, c’est une classe STI en moins et la fragilisation, potentiellement mortelle, des formations technologiques de Fresnel.

A partir de 2012, l’encadrement éducatif va dangereusement baisser. Un vivier pour les BTS est asséché.

 

L’existence même du lycée, amputé d’un tiers de son activité est bien directement remise en cause.

 

L’attaque contre Fresnel n’est pas un cas isolé. Elle s’inscrit dans la politique nationale d’affaiblissement de l’Ecole publique en général, des filières technologiques et professionnelles en particulier.

 

16.000 postes doivent encore être supprimés à la rentrée 2011 (66.000 depuis 2007) alors que le nombre d’élèves augmente. C’est le choix de faire payer au service public, à la formation pour l’avenir, les cadeaux consentis à la finance et aux grandes firmes qui dévoilent en ce moment leurs profits record.

 

Le passage du bac pro de 4 à 3 ans, la suppression d’un grand nombre d’options et d’enseignements dans les classes technologiques (la « réforme » s’applique aux premières en 2011) résultent de ces coupes budgétaires.

Ils correspondent aussi à une révision grave et profonde de l’enseignement technologique et professionnel.

La filière STI associe étroitement une formation générale à une formation technologique et à des expériences pratiques dans des spécialités industrielles. C’est son point fort. C’est ce que la « réforme » vient remettre en cause. Les nouvelles classes STI (celles qui n’auront pas été supprimées), transférées dans des lycées généraux, perdront une grande part de l’enseignement pratique et cesseront d’alimenter les BTS. Comme à Fresnel.

La « réforme » de l’enseignement professionnel dévalorise les Bac pro et affaiblit les BTS.

 

La menace est très réelle pour l’avenir de l’industrie qui manque déjà de professionnels qualifiés. Ces choix sont directement à mettre en lien avec la politique qui accompagne les délocalisations voulues par le grand patronat, le déclin de la réponse aux besoins industriels de notre pays. 

 

Nous avons tous intérêt à nous mobiliser pour le lycée Fresnel, avec ses enseignants et ses lycéens !

Les enseignants, les élèves, les parents de tous les lycées du 15ème et d’ailleurs :

- contre les fermetures de classe et les classes surchargées

- contre la dévalorisation des enseignements technologiques et professionnels (Toutes les filières sont touchées : optique, bois, génie civil…).

- contre la politique générale de sabotage de l’éducation nationale. Une manifestation est organisée samedi 19 mars 2011, 14h00 Luxembourg à l’appel de nombreux syndicats et associations.

- pour la défense et l’amélioration des formations technologiques et professionnelles qui peuvent et doivent répondre aux aspirations de centaines de milliers de jeunes, en termes d’emploi qualifié, de culture générale comme aux besoins de l’industrie et du pays.

 

Communistes, nos élus interviennent au Conseil régional pour tenter d’entraver la délocalisation des classes de STI de Fresnel à Buffon, nous apportons notre soutien aux enseignants et lycéens en lutte et entendons contribuer à l’extension de cette très importante mobilisation.

 

NON aux fermetures de classes au lycée Fresnel !

Le lycée Fresnel doit vivre !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article