Succès de la CNL aux élections de locataires !

15 Décembre 2010 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Droit au LOGEMENT

Succès de la CNL aux élections de locataires !

 

Les élections des administrateurs locataires des sociétés HLM ont eu lieu en novembre et décembre 2010. Nous saluons les bons résultats de la Confédération nationale du logement, la CNL.

Dans le contexte difficile d’application de la loi Boutin, de précarisation des ménages de locataires, les amicales CNL résistent, permettent aux locataires de défendre au jour le jour leurs intérêts, portent des propositions pour le logement social que nous rejoignons très largement.

Parmi les groupes ayant de nombreux immeubles dans le 15ème, la CNL obtient 25,30% à la RIVP (2ème), 26,1% à Paris-Habitat (2ème en progression), plus de 32% aux 3F où elle se maintient en tête de toutes les organisations.

Nous reproduisons ci-dessous l’éditorial du journal de la CNL-3F, rédigé par l’administrateur réélu Henri Derrien et les revendications que qu’elle a portées à ce scrutin et qu’elle continue de porter.

 

EDITORIAL D’HENRI DERRIEN – NUMERO SPECIAL DE LOGEMENT ET FAMILLE (CNL – 3F) :

 

De partout les mauvais coups pleuvent, retraites, casse des emplois et chômage, pouvoir d'achat et protection sociale en recul, services publics privatisés, etc.

Rien n'est épargné par la politique de régression sociale qui est mise en œuvre avec brutalité.

Dans le domaine du logement il en va de même. La liquidation du logement social s'accélère. « Tous propriétaires », tel est le slogan à la mode. La « solidarité nationale » est bafouée au nom de la « crise » que l'on voudrait nous faire payer.

Ce sombre tableau explique la montée de la colère dans le pays car les catégories populaires sont les plus frappées. La chasse aux locataires est ouverte, mise en cause du droit au maintien dans les lieux, augmentation scandaleuse des suppléments de loyers, fixation des loyers selon les critères du marché. Voilà les résultats de la « loi Boutin ».

Quant au budget de l'Etat pour le logement, il devrait baisser de 74% en 2011. Tandis que 3 milliards d'euros sur 3 ans seraient ponctionnés dans les caisses des organismes H.L.M. et cela après le prélèvement de 800 millions d'euros sur le « 1% logement » en 2010. Locataires et salariés en feront les frais.

Comment s'étonner que le secrétaire d'Etat au Logement, M. Apparu, a été copieusement hué au congrès H.L.M.?

Les organismes H.L.M. n'auraient donc qu'un recours pour entretenir leur patrimoine et construire : puiser encore et toujours dans la poche des locataires.

Administrateur CNL, je conteste ces choix au sein du Conseil d'Administration comme celui de vendre des logements pour remplir la caisse de 3F qui, avec un bénéfice annuel de 160 millions d'euros est, elle, bien remplie.

Les élections des représentants des locataires sont un moment important pour vous exprimer. D'autres listes, dont certaines n'apparaissent que le temps d'un scrutin pour faire diversion et diviser les locataires, voudraient vous tromper.

Ne les laissez pas faire, utilisez le vote CNL, seul vote efficace pour nous rassembler.

 

Henri DERRIEN

APPEL DE LA CNL 3F : 

 

 Pour la défense du pouvoir d’achat :

 Contre la hausse des loyers le 1er janvier 2011, pour le gel des loyers en 2011, du fait du blocage des salaires et des pensions

 Pour le remboursement des charges indues

 Pour la revalorisation de l’APL et de l’AL qui ont perdu 20% de leur pouvoir d’achat

 Pour la suppression du décret sur les suppléments de loyer

 Contre les hausses scandaleuses de l’électricité (6,1% en 2010) et du gaz (14,9%)

 Pourl’entretien de nos immeubles et de nos parkings

 Pour la défense du logement social:

 Pour l’arrêt de la démolition des HLM en bon état

 Pourl’abrogation de la loi Boutin. Pour un service public du logement

 Pour un budget du logement social digne de ce nom, alors qu’il est en chute libre depuis des années.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article